Logiciels

Powersync - Mécanismes d’intégration Lantek

Le mécanisme d’intégration Powersync permet la transmission de données entre les systèmes logiciels Lantek et les systèmes de gestion préexistants dans la société.

Powersync est un mécanisme d’interconnexion qui fonctionne grâce à l’utilisation de commandes de demande au système (R2S). Il est donc possible de moduler aussi bien la quantité d’informations que le moment lors duquel la synchronisation des données est effectuée.

Il se compose d’un ensemble de commandes générées par un système dans un fichier de processus afin d‘être traitées par le système coopérant.

Ces instructions peuvent être exécutées

  • à la demande de l’utilisateur de tout système,
  • programmées afin que toutes les commandes accumulées jusqu’à un point défini dans le temps soient exécutées,
  • programmées à une fréquence définie.

Les commandes exécutées produiront une série de modifications dans les données du système coopérant, en résultant un log qui permet de vérifier que tout a été effectué de façon satisfaisante.

Les éléments pouvant faire l’objet de ces transferts sont divers et variés, par exemple :

  • ordres de fabrication,
  • définition de produits,
  • définition et statuts des matières premières,
  • registres de contrôle de qualité.

Ce mécanisme vise à transférer un volume important d’informations d’un système à un autre système coopérant. Afin de poursuivre le processus commercial, ce transfert d’informations prévoit que le flux d’informations s’écoule d’un système à un autre, autant de fois que nécessaire, depuis le devis, en passant par l’acceptation de la commande, la fabrication et l’expédition au client. Ceci évite la saisie d’informations dans des systèmes multiples, augmentant ainsi la productivité et le rendement.